23 juillet 2008

Ah! Les maisons d'éditions (suite!)

23 juin 2008

Je me décide à expédier "Claustrations", mon second roman, à une certaine maison d'édition. Je ne suis pas du genre présomptueux, mais j'ai bon espoir: mon histoire entre dans la ligne éditoriale. Enfin, il me semble...

23 juillet 2008 (seulement un mois!!!)IMG_4907

J'ouvre ma boîte aux lettres et découvre une enveloppe blanche, cette fois. Je me dit "ok, c'est un refus, sinon, ils t'auraient appelé directement".
Et effectivment, il s'agit d'une lettre de refus... pas comme les autres.

En résumé, on me remercie d'avoir envoyé mon manuscrit tout en m'assurant qu'on est désolé de ne pouvoir lui donner une suite favorable.
Bref, rien de neuf. On dit poliment "non".

Mon regard continue son parcours. Et là, quelques lignes plus bas...
Deux ou trois phrases pour me dire ce qui a été apprécié! Encore plus bas, des remarques me sont adressées afin d'améliorer certains passages. Le tout se fait avec une précision de rasoir! "Tel moment, tel passage. Glissez des indices plus tôt", etc.

Pour résumer, j'ai expédié un courriel au service des manuscrits afin de remercier de ses conseils la personne qui s'est donné la peine de lire mon manuscrit.

Vous savez quoi? Je vais les retravailler, ces passages! Et je vais tenter ma chance encore une fois :-)

Posté par impressiveSal à 17:20 - Commentaires [8] - Permalien [#]


Commentaires sur Ah! Les maisons d'éditions (suite!)

    C'est effectivement sympa de leur part ! Tupeux peaufiner ton manuscrit, c'est toujours positif !

    Posté par Argantel, 23 juillet 2008 à 20:23 | | Répondre
  • Oui, sur une vingtaine d'envois, c'est la première fois qu'ils se donnent la peine de faire ça!

    Posté par Sal_Min, 23 juillet 2008 à 20:43 | | Répondre
  • Patience...

    Tout vient à point à qui sait...
    C'est vraiment une étape de plus et une sacrée chance d'améliorer ton manuscrit !

    Posté par PaNaMa, 23 juillet 2008 à 21:30 | | Répondre
  • Wahoo !

    Une lettre de refus commentée, la chose est rare et mérite d'être notée ! Au moins, voici la preuve que le roman est lisible, ce qui est déjà bien. Beaucoup ne peuvent en dire autant... Bon courage, il faut savoir être persévérant pour se faire une petite place dans ce monde de l'édition. Mais la chose n'est pas impossible. Je pense que les lettres de refus sympathiques sont une sorte d'encouragement, du moins, c'est ainsi que je les prenais. Le pire serait que l'on vous demande de vous faire moine, plutôt que d'écrire. Alors, haut les cœurs… Pour ma part, j'ai eu vingt refus avant d'être accepté par un éditeur.

    Posté par Jerome, 29 juillet 2008 à 13:55 | | Répondre
  • @ Jérôme: merci pour vos encouragements
    Je m'en vais de ce pas compter le nombre de refus et rêver un peu

    Posté par Sal_Min, 29 juillet 2008 à 14:25 | | Répondre
  • Chouette!

    Vous avez été lu et évalué avec précision, et d'après ce que j'ai pu voir çà et là, ce n'est pas courant. Bravo!

    Posté par Daniel Fattore, 30 juillet 2008 à 12:00 | | Répondre
  • Positif

    Je trouve que le fait de savoir que ton roman a été lu et analysé, ça doit t'encourager.
    Persévère !

    Posté par Maria, 31 juillet 2008 à 08:53 | | Répondre
  • C'est très encourageant et j'espère que votre travail portera ses fruits.

    Je vais prendre le temps de lire les extraits que vous avez déjà posté.

    Bonne continuation

    Posté par Manu, 05 août 2008 à 18:15 | | Répondre
Nouveau commentaire